Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 07:05

samedi 12 mai 2012

adefaut-d-amerique.jpg

Une femme découvre dans la correspondance de sa mère à quel point elle ignorait tout d’elle. Elle avait connu la mère, l’épouse mais ne savait rien de la jeune fille aux espoirs déçus. Dans la correspondance échangée avec sa sœur elle cherche en vain l’annonce de sa naissance mais ne trouve qu’une phrase laconique la concernant seulement 2 ans après son arrivée. C’est un choc pour elle.
Maman a laissé des années d’agendas, elle disait toujours « Vous les brûlerez » elle ne disait pas si nous pouvions les lire ou pas.
Je n’ai pas voulu les ouvrir. Pas le courage.
Je lis souvent ses cahiers de jardinage, la première fois je pensais y être à l’abri de toute émotion mais quand entre 2 projets de plantation elle écrit « Renaud me manque de plus en plus » je tourne vite la page tant je me sens indiscrète.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

liliplume 13/05/2012 19:41


j'ai beaucoup parlé avec mes enfants, je ne pense pas qu'ils découvriraient grand chose..

patriarch 12/05/2012 13:58


C'est vrai, c'est intime.... je n'aurai jamais pu écrire  un cahier de mémoires....


 


Belle journée à vous deux.

l'Angevine 12/05/2012 11:48


je suis entrain de lire le nouveau Musso mais je suis un peu déçue

Colette 12/05/2012 11:11


Je n'aimerais pas que mes enfants lisent ce qu'il y a de plus intime pour moi ! une mère n'a souvent pas d'aspect "femme"pour eux.....j'ai déjà voulu brûler toutes nos lettres de
"fiançailles", mais mon mari ne veut pas .......je vais mettre une étiquette en espérant que ......ton résumé m'a fait penser au film "sur la route de Madison" ! belle journée !

Oudemia 12/05/2012 11:11


Je pense que la meilleure façon est de laisser passer le temps: adultes (pas justes majeurs, mais au moins trentenaires) les petits-enfants découvriront autrement leur arrière-grand-mère;


Mes parents s'écrivaient quotidiennement pendant les vacances, cela faisait de nombreuses boites, couvrant une quinzaine d'années, dont ma mère a détruit le cointenu à la mort, soudaine et
pr&ématurée, de mon père; en sont réchappées quelques unes, glissées dans un livre de recettes, ou mises de côté par hasard: je retrouve les petits accidents, les détails de la vie
quotidienne.


Ce sont des documents à conserver, des témoins.