Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 05:56

mardi 20 juillet 2010

DSC_0006.JPG

 

Epatés, étonnés, éblouis, estomaqués, embarrassés, émus (non quand même pas),voilà ce que nous ressentons quand nous regardons nos tomates.
Les branches cassent tant elles sont chargées, les piquets sont trop courts et nous comme 2 idiots manchots face à cette luxuriance inhabituelle.
Je me demande ce que l’on m’a vendu, faut dire qu’avec des noms comme Fandango et Fournaise je ne pouvais pas espérer de la tomate discrète.
Bien, ceci étant dit, nous attendons Arthur en fin de matinée, hier il m’a dit : « Pas la peine de venir me chercher au train » oui l’ado-nouveau est bien là
.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rêver au Sud 21/07/2010 06:07



Elles sont nourries aux compliments, alors elles enflent (rire)


Bisous


Marie-Ange


Je suis verte de jalousie ! Ah le goût d'une VRAIE tomate !



saperli 20/07/2010 17:41



non pas la peine, la gare est à côté de chez toi... Tu verrais mes tomates, elles sont cette année faméliques, j'en ai honte.



Fauvette 20/07/2010 13:14



J'aimerais bien voir ta tête "d'éberluée" !



marie 20/07/2010 12:42



Il vient tout seul de la gare, ça c'est un grand ! Il a mérité une belle salade de tomates.



FD 20/07/2010 10:49



Avec les années sans, ça fait une excellente moyenne ! J'espère que les enfants aiement ça, al tomate :-) Crue, cuite, recrue, recuite.. !