Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 06:36

lundi 27 septembre 2010

 

Il y a ceux qui préfèrent s’emmitoufler dans leur peine, la garder au chaud et ne pas la partager.
Il y a ceux qui ont besoin d’oublier en apparence, de faire comme si tout allait bien et surtout ne pas rester seuls.
Eux et nous, nous connaissons depuis 30 ans, c’est du par cœur, des souvenirs, des fêtes, du champagne et des fous rire.
Hier il n’y avait vraiment pas lieu de fêter quoique ce soit, si ce n’est la fin des souffrances de Gigi la guerrière.
Le deuil pour aussi douloureux qu’il soit s’accompagne toujours de son contraire, nous avons ri, plaisanté, soupiré, levé nos verres, ajouté des noms sur des listes et savouré le simple fait de leur procurer un peu de réconfort.
Ils ont beaucoup téléphoné, reçu beaucoup d’appels et moi je suis sidérée.
Le faire-part, celui que l’on garde dans les archives familiales, celui que l’on apprécie pour sa calligraphie parfaite ou que l’on contemple avec consternation tant il est d’un goût plus que douteux, le faire-part donc est complètement démodé, obsolète, ringard, FB s'occupe de divulguer à la terre entière les bonnes ou mauvaises nouvelles…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

liliplume 27/09/2010 22:26



les faire-parts tout prêts sont en général hideux.



ciboulette100 27/09/2010 14:24



... FB ? tu as bien dit FB ??? FB... comme facedebouc , si facedebouc se met à remplacer les petites annonces
d'avant l'internet, on se demande comment vont faire les papis et les mamis pour honorer une dernière fois leurs vieux camarades tombés au champ de la vie



asiemutée 27/09/2010 13:40



Je suis plutôt du style à rester emmitouflée dans ma peine, mais je reconnais qu'en parler, en rire même, ça ne peut que l'apaiser, un peu ... c'est ce que l'on appelle la chaleur humaine,
qu'aucune machine, si perfectionnée soit-elle, ne saurait remplacer.



Boutoucoat 27/09/2010 12:59



Des moments difficiles ....que nous connaissons tous . 


Ici, c' est le quotidien régional qui est chargé ( cher payé ) d' annoncer le décès , quant aux très proches c' est aussi le téléphone .....une tendance se profile vers des obsèques plus intime
avec le cercle familial et les amis proches . C' est mon souhait .



liaht 27/09/2010 12:35



C'est vrai que l'on fait part désormais en utilisant les technologies au goût du jour... Est-ce mieux ou pas, je ne sais pas ! Mais en tous cas, je constate que cela coûte moins cher et dédouane
plus facilement ceux qui n'ont pas vraiment envie de se manifester !