Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 08:39

mercredi 11 août 2010

IMG_1688.JPG


Entre le liseron et moi ce n'est pas une histoire d'amour,mais plutôt de malédiction jusqu’à la 7ième génération.
(Dans les Rois Maudits, j’adorais ce passage où le templier Jacques de Mollay maudissait la descendance de Philippe le Bel.)
Mais revenons à mon inarrachable liseron, il fait ployer les fleurs les plus fortes, il s’enroule amoureusement autour des branches d’arbustes, mine de rien, avec ses toutes petites feuilles il cache bien son jeu de  serial étouffeur.
Inutile de lutter, les jardiniers les plus expérimentés ont renoncé à exterminer l’étrangleur des plates-bandes.
Et moi aussi. Avec la gouge je descends le long de la racine sur 20 cm et arrache, c’est tout ce que je peux faire, hélas !
Cette nuit il a plu, un peu mais assez pour redonner un coup de jeune au jardin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 23/08/2010 13:21



Je me répète, mais quel grand et magnifique jardin, quand même !



loula 12/08/2010 09:16



tu as raison Mab, ce liseron est insupportable... il se glisse au milieu des arbustes et les étouffe...nous leur faisons aussi la chasse...



heure-bleue 12/08/2010 07:04



Si tu le mets en concurrence avec un volubilis, lequel va étouffer l'autre ?



saperli 11/08/2010 23:57



moi je trouve que le liseron n'est pas la pire mauvaise herbe. Je crains plus les boutons d'or.



Catherine 11/08/2010 18:24



En plus, une fois qu'il est bien enroulé, tu arraches la fleur qui le supporte en même temps que lui. A mon avis c'est une façon de se venger de notre entêtement à le faire disparaitre.