Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 07:13

lundi 18 mars 2013

 mitford.jpg

 

 

Hier matin après avoir eu bien froid aux mains en faisant le marché j’ai cru sur les coups de 11h que je pourrais faire un peu de jardinage, le temps de décider où étaient mes priorités le froid moins vif avait cédé la place à une grosse pluie accompagnée de vent.

Mes velléités de jardinage en ont pris un coup et je me suis rabattue sur un dimanche broderie-lecture.

Pour contrer cette météo désolante rien de mieux que Nancy Mitford, son regard désabusé et cynique sur une époque-1939- où la folie des hommes va entraîner  le monde dans le chaos m'enchante.  Son  humour masque la gravité des choses et pour l’héroïne la vraie catastrophe se situe plus dans l’eau chaude qui se fait rare que dans la perspective des années noires qui vont inéluctablement sévir.

Le côté dérision, j’adore !

Repost 0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 07:31

dimanche 17 mars 2013

 

 

Ou presque, une trentaine d’années balayées et la magie Bowie opère encore, la voix est toujours aussi particulière et contrairement à bien de jeunes chanteurs français les mots et phrases sont parfaitement articulés, si bien que mon anglais des plus scolaire y retrouve de quoi chantonner une mélodie.

J’adore Bowie dans ses outrances, j’adore Bowie dans Furio, j’adore Bowie dans sa soi-disant décadence, dans ses déguisements et son côte ni homme ni femme.

A part ça, je crois que nous aurons  un dimanche encore bien pourri, la météo n’ose pas le dire mais je vois le ciel !

Repost 0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 07:44

samedi 16 mars 2013

 

mars2013.jpg

 

Je scanne la couverture et le met dans le dossier « Livres » suivi de l’année en cours.

Bien plus facile pour moi de m’en souvenir, surtout quand il y a une illustration que d'en faire la liste.

Chaudement recommandé par Amiedetoujours il y a quelques mois, Les oreilles de Buster a du attendre le budget 2013 de la bibliothèque pour atterrir sur les étagères.

Je viens de le finir, une réflexion sur l’enfance et le début de la  vieillesse, humour désabusé, cruauté mentale, désamour maternel, pains au lait qui sortent du four, Noël suédois et buisson de rosiers, je l’ai dévoré et celui-là je vais l’acheter pour Fille-unique, elle va adorer autant que moi.

Un régal !

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 07:33

vendredi 15 mars 2013

 

IMG_3580.JPG

                                 Vous avez dit lassant?*

Quand j’ai faim d’une petite sucrerie, quand j’ai envie d’un peu de nicotine ou- et, car cela peut aller ensemble, quand je me mets à penser à des choses pas très agréables comme les galères normandes où les douloureux moments d’il y a 4 ans, dans ces moment là j’me fais une ligne.

Je vois vos yeux horrifiés , m’en amuse, mais non pas une ligne de ce que vous croyez, non une ligne bien inoffensive de broderie et là ne compte plus que l’aiguille qui pique en dessous et au dessus, la laine qui remplit les petits trous de la trame, mes pensées sont bloquées sur la tache à accomplir, seule émerge de temps en temps de mon esprit un « ben dis donc j’suis pas au bout »

Au bout de  quelques secondes mes envies se sont évaporées et pendant 45 minutes je ne pense à rien, c’est le temps qu’il me faut pour faire une ligne et demi, plus, je vois en 3D, très désagréable, alors j’arrête un moment et reprends de plus belle.

* Depuis lundi j'ai brodé une bande de 47x3 cm, ah oui j'suis pas au bout!

Repost 0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 07:41

jeudi 14 mars 2013.

 

A 11 ans Henri a des désirs simples:

 

« Mab pour mon anniversaire je voudrais un petit déjeuner au lit »

J’accepte volontiers en cachant ma surprise devant cette demande qui correspond si peu à Henrichéri.

Je n’attendrai pas le 20 décembre pour lui faire ce plaisir, les prochaines vacances seront l’occasion de lui servir son thé au lit sans lait avec tout le cérémonial voulu.

Il faut juste que je révise avant, tartines grillées ou non, confiture ou miel, sucre ou pas.

Que je révise et surtout que je remette la main sur le plateau fait pour ce genre d’exercice  assez périlleux pour le literie.

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 07:24

mercredi 13 mars 2013

 

 

 

Une blogueuse m’écrit, je lui réponds et voilà qu’elle dit avoir hésité à me contacter parce que je lui semblais évoluer dans un autre monde que le sien.

Elle m’a dit ça 2 fois.

Alors je me demande bien quelle image je donne au travers de ces quelques lignes quotidiennes de plus en plus anodines.

Si vous avez une réponse n’hésitez surtout pas !

 

En lisant certains commentaires je pense qu'une fois de plus je me suis mal exprimée.

En aucune façon la blogueuse en question, que j'apprécie, n'a émis une critique quelconque à mon égard, bien au contraire et je ne voudrais pas qu'elle soit blessée.

Repost 0
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 07:56

mardi 12 mars 2013

 

 

 

 A venir ou pas.

Dimanche matin il faisait 20° sur la terrasse, à midi il ne faisait plus que 10 et le soleil avait disparu, le soir il faisait à peine 4 et l’espérance de printemps s’envolait.

Hier pendant que la neige s’installait en Normandie, annulant ainsi la réunion parents-profs de Victor, sous une pluie battante je faisais un tour au jardin histoire de voir les violettes, jonquilles, narcisses, sauges, primevères, crocus, perces-neige en fleurs avant que toutes ces couleurs tendres ne soient diluées par la pluie ou la neige.

D’agacement de jardinière frustrée je me suis vengée sur la broderie abandonnée pendant une semaine, j’ai ma laine pour le fond, 35 minutes pour faire une ligne de 51 cm, ça n’ira pas aussi vite que je le pensais, finalement les motifs sont bien plus intéressants à broder.

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 08:06

lundi 11 mars 2013.

 

En lisant les billets du Goût sur les travaux d’approche pour la conquête d’une demoiselle je me suis dit que j’en parlerai avec Arthur et lui ferai lire au moins le premier ou les premiers.

L’occasion me fût donnée au hasard d’une question, bête comme toujours, de ma part.

« Dis-moi Titou ta mère t’a-t-elle appris à danser le rock ? »

Là j’ai vu le peu d’estime qu’il avait encore pour moi s’envoler à jamais, son « Maaaaaaaaaaaab » apitoyé m’a donné 100 ans d’un seul coup mais j’ai l’ouïe encore assez fine  pour entendre que dans les soirées on ne dansait pas !

Re question bête de la grand-mère : « Et pour draguer une fille qui vous plaît alors ? » Facebook !

J’ose alors un « Les choses ont bien changé, vous étes à des années lumières de notre propre jeunesse »

Et là j’ai eu droit à un cours sur l’utilisation impropre du terme « années lumières » Cet enfant me fatigue…

Il a lu le Goût, a apprécié le style et trouvé que les citations et le vouvoiement pourrait encore marcher pour enlever le cœur d’une belle. Tout n'est donc pas perdu.

Repost 0
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 07:28

dimanche 10 mars 2013

 

 

 

Henri est un filou, Eugénie une gourmande.

Il a échangé son tour de débarrasser la table contre 3 bonbons à  Eugénie.

Comme la demoiselle renâclait à la tâche, stupidement je crois l’encourager en lui disant combien elle aimait se rendre utile quand elle était petite.

La réponse a fusé : «  Oui mais j’ai grandi, maintenant j’ai compris que c’est fatigant »

Les photos racontent l’état du salon tel que je le découvre le matin, vous comprendrez que je ne suis pas triste du tout de les voir partir tout à l’heure.

 

IMG_3575.JPGIMG_3576.JPG

Repost 0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 07:35

 

 IMG 3572

... humeur de rêve pour Eugénie qui fonctionnait en mode petite maman modèle, dessinatrice de drapeaux et brodeuse-philosophe pour clore la journée,journée rythmée des « Oui Mab » « Mab je t’aime de tout mon cœur et Mab t’es belle »

Tout en brodant elle se projette dans l’avenir

« J’apprendrai à coudre à mes neveux »

Ma vie sera énormément longue, la tienne aussi mais tu es un petit peu vieille déjà, tu vas pas mourir bientôt ?

 Je lui réponds que l’on ne sait jamais mais que je ne suis pas pressée

En tous cas si Eugénie veut bien des neveux elle préfère attendre très longtemps pour les petits-enfants, ce n’est pas urgent parce que petits-enfants riment obligatoirement avec vieillesse, suivie de mort, c’est la vie conclut-elle.

A part ça j’ai subi un cours sur les années lumières de la part d’Arthur

Un questionnaire cinéma avec Victor

Et une liste détaillée de tous les avantages accordés aux aînés et à lui refusés par Henri en pleine crise « Eternelle victime »

IMG_3574.JPG

 

 

 

Repost 0