Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 07:48

 

mardi 26 février 2013

 

Image1-copie-2.jpg

 

Pas besoin de test ADN, Henri est bien le petit-fils de Maky, jusqu’à l’épi qu'ils tentent tous les deux de discipliner, combat perdu d'avance il vaut mieux le mettre en valeur, c'est un vrai piège à filles.

Seul le bout d’oreille manquant les différencie, d’ailleurs en confidence je ne vous cache pas ma satisfaction devant ce petit défaut de fabrique, sans lui il serait trop beau notre Henri chéri..

img064


Repost 0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 06:54

lundi 25 février 2013

 

Pas besoin d’ouvrir les volets, le silence cotonneux  qui  assourdit la rue ne laisse présager rien de bon, il a dû neiger une bonne partie de la nuit.

Comme je le craignais hier matin, le marché était désert, quelques courageux quand même comme le fromager et le poissonnier étaient là mais pas moyen de débusquer une orange ou une pomme.

C’est dire si mon humeur était au beau fixe…

Voir la neige tomber toute la journée n’a rien de folichon et broder à points comptés sous une lumière blafarde n’est pas plus agréable si bien qu’avant qu’il ne fasse vraiment nuit j’ai fermé tous les volets, allumé les lampes et c’était nettement plus gai.

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 07:29

dimanche 24 février 2013

 

 

…sont les meilleures et celle-là elle s’éternise un peu trop longtemps, à mon goût.

Hier les flocons passaient à l’horizontale devant les fenêtres, c’est dire si le vent se prenait au sérieux. Cette nuit plus de vent mais tout est passé au blanc et bien sûr c’est le jour du marché, je peux presque assurer qu’il y aura pénurie de produits frais.

Exactement le genre de temps pourri qui me rendrait boulimique pour la journée et que du sucré bien sûr, d’ailleurs je n’exclus pas de me laisser aller vers l’heure du thé : pâtisserie maison, thé violette-macaron, bouillotte et bouquin.

En attendant y en a marre de ce temps, une chose me réconforte néanmoins, je n’entends pas parler de SDF morts de froid, pas de reportages sur les difficultés à trouver un hébergement pour la nuit, c’est for mi da ble !

Repost 0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 07:32

samedi 23 février 2013

 

IMG_3506.JPG

 

Mes doigts de brodeuse ont du mal à oublier les petites croix, passer au demi-point n’a rien de difficile sauf que les automatismes fonctionnent à fond,  qu’il faut que je sois vigilante et ne pas me laisser emporter, que dis-je griser par le plaisir de piquer l’aiguille.

Je suis contente du peu que j’ai fait (la moitié du MB entrelacé) et des 3 heures (en 3 fois) passées devant les petits trous à ne penser à rien. Lavage de cerveau efficace.

IMG_3505.JPG

 


Je ne perds pas le Nord pour autant, un livre à finir ça ne souffre aucun retard, celui-là m’a plu autant que Rosa Candida, j’ai apprécié  d’y trouver des descriptions détaillées des paysages et de la vie quotidienne, en hiver notamment quand les jours sont si courts et le soleil absent. L’Islande  se pare pour moi d’un exotisme bien plus évocateur qu’une île avec sable blanc et cocotier.

embellie.jpg

 

*Chanson que j’entendais à la radio dans les années 50 me semble t-il.

Repost 0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 07:29

vendredi 22 février 2013

 

IMG_3499.JPG

 

J’enrage, la laine commandée pour commencer à broder ne sera pas livrée avant 10 jours, je perds donc un temps précieux pour le fauteuil. Le gabarit du dossier est fait, le milieu de la toile marquée, les initiales MB entrelacées choisies, l’aiguille enfilée, je suis dans les starters.

Je veux bien faire les choses dans les règles et commencer en haut à droite par le fond, seulement le fond, c’est la laine que j’attends.

Tant pis je commence par le milieu. Mais avant un dernier coup d’œil sur internet et je dis tout haut en voyant un métier à broder pas mal du tout «  Tiens c’est ce qu’il me faudrait » Maky jette et un œil et file dans son bureau, j’ai juste eu le temps de voir les rouages du cerveau se mettre  en action.

20 mn après il revient avec un plan, et 3h plus tard voici le résultat.

IMG_3501.JPG

 

IMG_3502.JPG

 

IMG_3504.JPG

Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 08:00

jeudi 21 février 2013

 

 

La vie ne serait-elle qu’une grande question, subdivisée en petites interrogations.

Quel temps pour demain ? Quelle heure est –il ? Où sont passées mes clés, Quel âge peut-elle bien avoir ? Rien que du très profond n’est-ce pas ?

Quelque fois nous avons des réponses mais pas toujours, par exemple hier soir après avoir regardé le joli film sur Arte, dérivé sur la 2 j’entends que Jeanne d’Arc n’aurait pas été brûlée.

C’est ballot parce que c’est quand même ce qui la rendait intéressante et à moi en particulier, elle était dans mon enfance mon personnage historique préféré, supplantée quelques années plus tard par Napoléon, j’aime les destins extraordinaires.

Alors après la question sans réponse sur Molière imposteur ou pas, il faut que je m’interroge sur la Pucelle, j’ai quand même d’autres chats à fouetter !

Repost 0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 08:25

mercredi 20 février 2013

 

 

 

Lundi pendant que je me gelais en banlieue mes compagnes de piscine s’éclataitent dans l’eau sur des rythmes endiablés.

La prof  habituelle était en vacances et remplacée par un jeune homme un peu métis, beaucoup musclé et séducteur incontesté de mémés toutes acquises à la cause du «bouger, bouger, bouger » avec œillades coquines en prime.

Donc je n’ai rien vu de son coup de reins prometteur, rien vu de sa peau cuivrée, ni de son corps d’athlète,  rien entendu de la musique, tant pis !

Et ce soir il y a peu de chance qu’il soit là le nouveau chéri de ses dames.

Repost 0
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 08:23

mardi 19 février 2013

 

 

4000 m2 d’entrepôts ouverts à tous les vents, des cartons éventrés partout, des livres qui passent et repassent, des tableaux décrochés et entassés, des meubles bradés selon l’humeur du monsieur, des tapis envolés et des hommes qui avec un bureau sur la tête, qui essaie de comprendre la demande d’un client, des hommes interchangeables.

 Il y à 6 ans ils étaient en majorité arabes d’un peu partout, des arabes plus très jeunes avec qui l’on pouvait plaisanter et se moquer un peu des gens qui passaient.

 Puis il y a eu la vague Serbe, pas des marrants ceux-là, ils ne parlaient soi-disant pas un mot de français mais ils ont vite appris l’indispensable : cigarette et euro.

Dans cette tour de Babel de la brocante les ethnies sont nombreuses à se croiser.

Les Portugais méprisent les noirs, les noirs ont peur des Lithuaniens c’est vrai qu’hier j’en ai vu un, il m’a glacé le sang, les Russes aiment bien rire, apprennent le français en 3 mois, à compter en une semaine et aime bien plaisanter.

Hier l ‘ Europe de l’Est habituée au grand froid n’avait pas les pieds congelés comme Sister et moi dans l’entrepôt-babel, ils allaient et venaient stoïques et insensibles au courant d’air pendant que le froid remontait des pieds pour nous engourdir le cerveau.

C'était ambiance "Fermeture prochaine" dommage ça va nous manquer.

Repost 0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 07:01

lundi 18 février 2013

 IMG_3498.JPG

 

 

Après ma conversation téléphonique avec Fille-Unique je fais le tri de ce qu’elle a raconté et ne trouve rien qui soit susceptible de faire un billet.

Eugénie est en mode « j’ai décidé d’être gentille » j’en suis ravie pour ses parents mais mes lecteurs-trices seront déçus.

Du côté des garçons le secteur est calme, des bonnes notes et même pas une anecdote à se mettre sous le clavier.

Après Henri c’est Victor qui à la grippe, j’espère que ce matin il pourra aller au collège, les copains doivent lui manquer.

Et moi, et moi dans tout ça ? Il faisait soleil hier après-midi alors j’ai joué de mon instrument préféré du moment, j’ai coupé, coupé et encore coupé.

Repost 0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 08:22

dimanche 17 février 2013

 

 

Un vrai plaisir que d’avoir une belle journée sèche et ensoleillée, enfin surtout le matin mais je n’ai pu enfiler mes habits de jardinière qu’après déjeuner.

Ah le bonheur de se glisser sans contorsions inutiles dans le pantalon abandonné depuis des mois.

2 paires de chaussettes et hop dans les chaussures baptisées « de jardin » pour la circonstance, les sabots en caoutchouc me glacent les pieds.

Un vieux mais chaud blouson abandonné par la cousine de Briare  et me voici prête à tailler les rosiers.

Ah oui les gants !

Pas question de mettre ceux offerts par Cerisette, ils sont tout neufs, le cuir pas encore lacéré, non ce serait dommage.

Les vieux sont trop vieux et ne protègent de rien et puis à mains nues je sentirai mieux le prix de l’effort et du travail accompli.

Ah oui ce matin je sens bien les petites griffures mais je suis contente, j’ai bien taillé et espère continuer cet après-midi.

Repost 0