Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 07:37

 

Au fil de mes lectures il apparaît que beaucoup de personnes n’aiment pas cette période, je fais un effort pour comprendre que les sans famille n’y trouvent aucun plaisir, que certains bouleversements familiaux ne soient pas propices aux réjouissances, aigris, dépressifs, associaux ne sont pas obligés de faire semblant, la morosité ambiante ne donne pas forcément envie de rejoindre les cohortes dans les magasins, j’avoue pour ma part que je trouve les publicités vantant les foies gras un peu indécentes mais bouder cette fête n’est ce pas la négation de souvenirs d’enfance pas très agréables à voir resurgir.

 

Dans notre famille nous avons toujours fété Noël, je revois Papa allumer les bougies du sapins et se tenir au garde à vous avec un seau d’eau prêt à éteindre le feu, Maman déployait des trésors d’ingéniosité pour que Sister et moi ayons des cadeaux ludiques (le mot est à la mode) et utiles, je revois mon arrière grand-mère avalant les truffes au chocolat au fur et à mesure que maman les faisait, à l’institut où travaillait Papa une grande fête réunissait le personnel et les enfants autour d’un sapin monumental après un petit spectacle. Quelque fois nous allions à Paris chez un oncle, bel appartement, parquet bruyant, sapin prés du piano, cousins perdus de vue depuis, tout cela fait de bons souvenirs et quand mon tour est arrivé de prendre la relève j’ai voulu conserver la tradition, sapin, maison décorée, cachotteries pour les cadeaux, avec les petits nous avons eu plusieurs fois le vrai Père-Noël, succés garanti.

Nous étions souvent fort nombreux, une petite quinzaine les 24 et 25 décembre, j’ai intérieurement quelque fois pensé que c’était trop et depuis 3 ans nous sommes 4 en moins et Maminette a elle seule ne remplira pas les vides laissés par les absents.

La magie de Noël encore une fois sera au rendez-vous, du moins je le souhaite, et je vais faire en sorte que chacun emporte encore une fois un bon souvenir de cette journée.

 

Je tiens à préciser que je n’ai jamais eu à me préoccuper de la préparation des repas, mère et belle-mère étaient réquisitionnées d’office pour concocter les menus et les tickets restaurants valsaient…encore une chose passée aux oubliettes avec la retraite.

 L’élaboration du menu est le point d’orgue des préparatifs et quand je vois le prix du simple chou-fleur j’ai quelques craintes pour la carte bleue qui risque de rougir dangereusement.

Un autre problème crucial et difficile à gérer : les 2 réveillons sont trop rapprochés à mon avis, les estomacs  déjà malmenés le 24 et 25 sont gavés (une pensée pour les oies) et il faut remettre ça…avec en plus l’arrière pensée de tous les sans abris, les hospitalisés, les pays en guerre et ce matin j’apprends qu’il faut aussi se faire du souci pour la banquise qui fond à vue d’œil, tiens sur la liste au père Noël je rajoute une bonne dose d’égoïsme.

 Allez ce matin j’attaque la déco du salon, je m’éclate avec les guirlandes électriques, j’installe ma collection de pères-noël, les automates et que les enfants arrivent vite.

Repost 0
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 07:48

 

Une matinée commençée par l’élaboration d’une vitrine propre à tenter la clientèle de Nôel, celle qui continue à faire des cadeaux, coups de cœur ou réflêchi, celle qui a besoin des conseils éclairés de Sister, une clientèle qui trouvera le petit cadeau qui fera le plus bel effet, une clientèle qui ne s’évade pas au soleil, qui respecte la tradition de l’échange de petis riens ou de gros quelque chose en un mot celle qui permettra à Sister de faire elle aussi des cadeaux.

Nous avons réalisé une vitrine assez tentante, vive et colorée, variée, bibelots, linges, vaisselle, verreries, gravures, cotoient les indispensables et les inutiles, les très chic de bon goût avec le drôle et humoristique, symphonie de couleurs, ambiance feutrée, la race en voie de disparition devrait y trouver son compte, d’autant plus que sister est la spécialiste du paquet bien emballé.

Mais la question se pose pour moi, que puis-je offrir à une sœur qui vend de tout, qui est extrèmement difficile et qui a déjà tant de jolies choses ? pas facile, heureusement l’informatique est venu à mon secours, mais cetta année va falloir que je me creuse.

 Depuis 4 ou 5 ans j’ai institué une formule qui a fait grincer des dents au début mais qui maintenant n’est plus remise cause.

Devant le budget faramineux que représentait les cadeaux pour pas moins de 12 ou 15 personnes, qui souvent ne se voyait qu’à cette occasion j’ai institué, en accord avec moi-même et de manière unilatérale, 1 cadeau pour chacun et pas 12 par personne. Ne sont concernés que les adultes. Donc à force de colonnes et de flêches il s’en suit que Maky offre à sa maman, moi à Sister, Sister à moi, Maman à…et là je me rends compte qu’après 4 décés en 3 ans faire coincider les noms des colonnes avec les flêches ne va pas être facile.

Mais j’ai un matheux avec moi donc pas de soucis. J’ai adopté cette formule trouvant anormal que des gens qui ne se connaissait que très peu se cassent la tête pour chaque année offrir quelque chose qui ressemble à « plaisir d’offrir » comme on dit chez les fleuristes.

Fille Unique et les enfants ne sont pas touchés par ces restrictions vous l’aurez compris.

Il n’en reste pas moins que la période est dure pour la carte bleue, que les listes s’allongent au fil des jours et que la peur d’oublier quelqu’un me taraude souvent.

Dure saison aussi pour Maky qui a eu le mauvais goût de naître un 24 décembre, il est souvent lésé le pauvre, un peu pareil pour N°3 du 20 décembre.

Quant à moi mes demandes sont toujours aussi futiles, la crinière d’Adriana Karambeu et les jambes de Gary Cooper, interminables et modèle fille, c’est tout. Les cheveux courts depuis 62 ans et la taille d’un gamin de 14 ans pas très grand vous comprendrez aisément ma requète, jamais exsaucée à ce jour, j’ai de sérieux doutes quant à l’existence du bonhomme en rouge et de ses rennes…

Je pense que vu son âgeMaminette passera à l’as cette année, un chèque pour grossir son magot sera suffisant et toute notre affection en prime, mais l’année prochaine je vais m’éclater dans les poupées sans doute…

 N°1 a 10 ans et nous a prévenu que les jeux, bof bof, sauf pour l’ordinateur.

N° 2 a 7 ans, très cinéphile et  artiste en herbe, nous allons peut-être envisager du matériel pour œuvres impérissables et DVD ou K7

N°3 a 5 ans bricoleur et fermier dans l’âme, il a déjà beaucoup de choses du tracteur à la tronçonneuse…je sais qu’une perceuse « en vrai » lui plairait mais on va éviter le massacre…

 L’année dernière j’avais passé un mois sur un site d’enchères bien connu, pas mal pour éviter le stress des magasins, cette année je m’y suis prise trop tard.

Lulu avec ses planchettes me donne une idée, j’y pense chaque année et je crois que je vais suivre son conseil.

 

Repost 0
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 13:49
Hier aprés-midi moment de panique devant la page blanche qui apparaissait en lieu et place de mon blog a moi que j'aime et qui me faisait une vilaine farce. Je patiente jusqu'à ce matin, toujours pareil, et là j'ai le sentiment que la fameuse version bêta qui devait se mettre en place commence à me jouer des tours, d'autant plus que pour le coup béta je suis, mais c'était sans compter sur Tanette, qui ayant réussi sa migration me fait cropire qu'il n'y a pas plus simple, en 3 clics et 2 cafés je suis prête à opérer ce changement, tout en ne sachant pas du tout de quoi il s'agit, qu'importe on y va, mais blogger ne veut rien savoir, la rogne s'installe et merci Heure-bleue qui me conseille d'aller squatter chez Maky, ce qui me remet en mémoire que j'ai ouvert il y a quelques temps, un blog chez son hébergeur histoire de voir comment je pouvais en tirer parti et c'est parti...
l'installation n'est pas finie, je ne suis pas encore trés à l'aise mais j'espère que vous me suivrez dans cette nouvelle aventure.
Quelques catégories et autres petits plus en prime, l'avantage d'éviter le html, par contre je perds mes statistiques qui m'amusaient, constater que j'avais des lecteurs au Burkina fasso, Japon ou Islande me faisait rire, on s'amuse d'un rien chez nous.
je confirme aux déprimées que nous sommes bien en décembre et qu'il faut se remuer pour organiser les fêtes, si vous avez des idées pour des garçons de 10, 7 et 5 ans n'hésitez pas, je pense à Lulu qui a un bel échantillon.
Repost 0
27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 12:03

Encore quelques petits réglages, encore un coup de pinceaux ou deux, encore des essais de manipulations des photos et ce blog passera du stade "je ne raconte rien" à celui de "vous allez tout savoir sur ma vie palpitante". Le plus dur sera de dire adieu au premier et de drainer les lecteurs.

La transition devrait se faire en douceur, je reste fidèle à mes points forts. Les tomates, Chipie et Fille-Unique; héroïnes incontestées de mon blog actuel.

En m'installant ici je suis fidèle à l'homme comme depuis 40 ans et plus.

Repost 0
26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 17:02

Il est venu une petite heure.

Il est venu, on l’a senti, il a chauffé et il est reparti pour laisser la place.. à la pluie. Durant un court instant je me suis dit que l’on pourrait prendre le café dehors, c’était sans compter avec les nuages. Fin de la chronique " il pleut, il pleut bergère " ma bergère de fille n’a pas à rentrer ses moutons, juste mettre les bottes aux enfants, faire du feu dans la cheminée et guetter une éclaircie pour vaquer aux nombreux travaux de la ferme après 15 jours de vacances.

J’ai comme l’impression que ce billet va partir dans tous les sens.

1er détour.

Si Pomponette a légué dans mes gènes quelques petites choses d’elle, le plaisir de lire, d’écrire, le besoin d’accumuler les tissus, l’envie de coudre, elle, elle sait mais pas moi, l’amour, non le mot n’est pas trop fort, des placards, elle a oublié de me transmettre la notice pour faire de beaux bouquets, je m’explique. J’ai les fleurs, en abondance, j’ai les vases, nombreux, de toutes tailles et formes, j’ai l’eau pour mettre dedans, j’ai l’envie de fleurir la maison, mais dans ce domaine j’ai 2 mains gauches. Avec moi la plus belle des pivoines, la tête délicatement penchée prend irrémédiablement des allures de balai à ch…tes. Les branches de lilas partent dans tous les sens de la manière la moins harmonieuse qui soit, on dirait que je m’applique pour arriver à un pareil résultat, même une rose dans un soliflore prend soudainement un air idiot, semblant dire " mais qu’est ce que je fais là ! " Les bouquets de Pomponette sont équilibrés à la perfection, les couleurs ne jurent en rien avec celle des murs et fauteuils, énormes ou minimalistes, selon la saison, ils comblent le regard, les vases se font oublier au profit de l’ensemble floral et moi j’ai quasiment renoncé à avoir des fleurs au salon.

Repost 0
24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 19:14

Ce blog est en chantier, il manque encore quelques couches de peinture, enfoncer des clous afin de maintenir le panneau de présentation et beaucoup d’autres choses.

Attention à la peinture, ne passez pas sous l’échelle.

La suite demain.

Repost 0