Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog attentiontravaux.suite
  •   le blog attentiontravaux.suite
  • : Famille, lectures, humeur du jour.
  • Contact

  • bricol-girl

visiteurs

Archives

Articles Récents

14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:47

jeudi 14 février 2013

 IMG_3495.JPG

 

 

Au cas fort improbable où vous n’auriez pas entendu la radio, la télé, pas vu les vitrines et jeté sans les lire les publicités boites à lettre et mails, sâchez qu’aujourd’hui la France d’en haut et d’en bas oublie tous ses soucis et fête la Saint Valentin.

 En voilà une idée qu’elle est bonne pour endormir les indignés.

Ce jour sera pour nous aussi ordinaire qu’un jeudi ordinaire, pas besoin de de saint pour que Maky n’oublie pas à quel point il a de la chance de m’avoir, il le sait, faut dire qu’à force de lui rabacher il a fini par le croire.

Et là je sais que vous étes dans l’attente…

Vais-je lui rendre la pareille ? Mais oui j’ai de la chance d’avoir un mari…bricoleur, quoique, en ce moment la boite à outils ne s’ouvre pas beaucoup !

Repost 0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 07:32

mercredi 13 février 2013

 

 

 

Surtout le grand n’importe quoi.

 IMG_3253.JPG

Que vous soyez jeune ou vieux, malade ou bien portant, valide ou handicapé, porteur de gros bagages ou d’un simple sac, chargé d’enfants en bas âge et de poussette, amoureux d’un vélo que vous emmenez partout, si vous désirez aller à Paris ou dans sa direction réfléchissez bien avant de prendre le train à la gare de mon village, gare fermée au public la plupart du temps d’ailleurs.

Un jour la SNCF a voulu fermer un des 2 passages à niveau, celui du centre ville bien sûr, histoire de donner un petit air « mur de Berlin » à un village déjà coupé en 2 par la nationale et qui voyait  le petit commerce s’essouffler.

Donc soi-disant pour éviter les accidents  un pont affreux fut construit au-dessus des voies et l’accès aux trains se fait à présent  par 2 escaliers en fer, vertigineux.

Bien sûr une solution plus pratique était possible et moins coûteuse.

Maintenant je me pose la question : Est-ce moins dangereux de sauter d’un pont pour atterrir sur les rails au passage d’un train que de se jeter sous le train à un passage à niveau.

Un énarque a sûrement la réponse.

 

IMG_3254.JPG

 

C'est jolie  la campagne.


IMG_3256.JPG

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 08:08

mardi 12 février 2013

 

IMG 3494-copie-1

 

Exilé depuis des décennies à la grange, puis au garage et enfin au petit grenier de l’atelier, le fauteuil dit de « Grand-papa » est revenu dans la maison pour y subir un habillage nécessaire.

Le tapissier s’occupera de tout ce qui est ressorts, sangles, crin, semences (clous tapissiers) et galon et moi je me contenterai de broder.

Hier j’ai sorti, exhumé serait plus juste, des écheveaux de laine emballés,( par qui ?) dans un journal, l’Aurore de 1957, hier en somme.

J’ai pris des mesures en long en large et en travers, finalement il ne me manquera que le dossier et un accoudoir.

J’ai hâte de commencer, de finir et de m’asseoir dans le fauteuil, l’ennui c’est qu’il faut un certain temps pour ne pas dire un temps certain avant qu’un siège refait devienne confortable.

Repost 0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 08:12

lundi 11 février 2013

 

IMG_3489.JPG

 

Aux quelques impatients qui trouvent qu’en ce moment je flemmarde je présente mes plus plates et pas du tout sincères excuses.

Et d’ailleurs j’étais peut-être encore au lit mais en train de cogiter puissamment.

L’objet de ce remue-méninges ? Oh pas grand-chose, juste un fauteuil à recouvrir.

J’ai le fauteuil, j’ai pour un temps encore le tapissier et dans mes archives-tissus j’ai une tapisserie ancienne pour le siège, la laine à broder achetée à la Maison Boucicaut (c’est dire si c’était hier) pour finir ce que j’imagine avoir été commencé par une vieille dame au coin du feu qui n’a pas eu le temps ou l’envie de mener à bien cet ouvrage

Lassitude peut-être aussi après avoir déjà brodé pour habiller 2 chaises et 2 fauteuils, au moins.

Première des choses à faire, sortir le fauteuil de la grange, mesurer et bien réflêchir à la suite du travail.

 

IMG_3493.JPG

Repost 0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 08:16

dimanche 10 février 2013

 IMG_3487.JPG

 

 

Rose ce matin et je préfère, même si d’après les bulletins météos alarmistes je sais que ce n’est pas un signe de beau temps continu.

La neige sera là dans la journée.

J’avoue que cet hiver parfois trop humide, trop blanc ou trop froid, à mon goût bien sûr, me rend acariâtre et paresseuse et non je ne me soigne pas !

En passant devant le calendrier de la cuisine, tout le monde en a un n’est-ce pas, donc en passant devant j’ai vu la date des prochaines vacances pour mes Normands, ça approche à grands pas et ça me met en joie.

Repost 0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 07:53

samedi 9 février 2013

 

IMG_3481.JPG

 

Ne pas dormir n’est pas très grave en soi mais ne pas dormir en comprenant que cette ambiance ouatée, ces bruits étouffés sont bel et bien le signe que la neige est de nouveau sur les routes, les toits et les arbres ce n'est pas grave mais ça m'agace!

Neige le matin mauvaise humeur garantie et je ronchonne dans la barbe que je n’ai pas, je soupire en regardant le jardin, je m’agace en écoutant la radio, une seule chose me met du baume au cœur, j’ai de quoi lire pour tout le week-end, j’avais prévu un peu de couture mais il ne fait pas très chaud  dans ma lingerie.

D’ici une heure les oiseaux vont réclamer leur pitance j’irai ainsi piétiner de bon cœur la blancheur immaculée de la pelouse.

Repost 0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 08:17

vendredi 8 février 2013

 IMG_3478.JPG

 

 

J’en avais une rose, jolie et bien docile, elle m’obéissait au doigt et à l’œil mais voilà qu’hier elle me lâche définitivement.

Moi sans souris je ne sais pas faire grand-chose, le pavé tactile du portable est récalcitrant sous mes doigts, surtout quand il s’agit de traitement de texte.

Maky est donc allé jusque sur la place, il a ramené une jolie savonnette blanche qui à peine effleurée clique à droite, à gauche, monte et descend, c’est en tous cas ce qui est écrit sur la notice.

Je sens que nous n’allons pas être fusionnelle, elle et moi.

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 07:46

jeudi 7 février 2013

 


 

Il nous arrive des choses dans la vie bien trop passionnantes pour les garder pour soi.

C’est ainsi qu’Eugénie nous fait part régulièrement de ces mésaventures.

Le « Tu sais quoi » annonce souvent un drâme à l’échelle des ses 6 ans.

Une poule a perdu ses poussins, un cochon a de trop beaux yeux pour qu’on le tue, une cheville cassée et dimanche c’était : J’ai un  gros bandage à la main.

J’adapte mes exclamations à la gravité du récit et j’évite soigneusement de lui dire que pour vérifier qu’un poêle est allumé il vaut mieux éviter d’y poser la main même si Henri l’a fait avant.

Je dois également éviter de minimiser la chose en arguant du fait que c’est la main gauche, donc elle pourra écrire.

Je suis longue à comprendre qu’elle est gravement blessée. Eugénie ne peut pas jouer, pas manger et surtout pas écrire.

Cette enfant n’aime pas l’école c’est indéniable.

Hier plus de bandage, guérison totale.

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 07:44

mercredi 6 février 2013

 

 

Plus j’approche du changement de dizaine, en 2014, moins je supporte les incivilités  gestuelles ou verbales. D’ailleurs je supporte de moins en moins de choses.

Qu’un invité à une émission de télé, syndicaliste venu débattre de licenciements programmés arrive sur le plateau coiffé d’un chapeau et ne l’enlève pas, ça me rend dingue !

Toujours à la télé le « monsieur ou madame » a quasiment disparu, on s’adresse aux invités par leur prénom, bien beau quand il est suivi du nom.

Quant au tutoiement c’est à croire que le vous n’existe plus.

Non je ne suis pas de mauvaise humeur !

Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 07:22

mardi 5 février 2013

 

IMG_3422.JPG

 

Inscrites depuis plusieurs mois, hier c’était le jour où Cerisette et moi allions à La Mecque du rosier prendre un cours de taille.

De la boue, des nuages, du vent, du froid mais pas de pluie.

Après-midi fort intéressante, j’adore quand on me dit d’oublier le peu que je sais, que l’on me simplifie au maximum la rude tâche d’entretenir des rosiers.

Coupez, coupez et coupez encore mesdames, ainsi nous a parlé l’apôtre de Monsieur Eve spécialiste de la rose ancienne.

Les quelques hommes qui étaient là faisaient les modestes devant un savoir qui mettait à mal leurs connaissances durement acquises.

« Alors comme ça on ne s’occupe pas de l’orientation de la coupe, on laisse tomber l’œil extérieur ou intérieur, ben ça alors » Et l’homme qui se considérait juqu’à présent comme un spécialiste du rosier baisse la tête et se tait.

Pendant ce temps la femme de l’homme, badine un peu avec le jardinier, échange des conseils et des astuces et rêve déjà de cet instant magique où armée du sécateur qu’elle vient d’acheter elle préparera l’arrivée du printemps.

Une bonne après-midi instructive et sympathique à Pithiviers.

 

IMG_3420.JPG

Repost 0